分かる!index

Feuille de route pour apprendre le japonais

Ceci est une introduction pour guider ceux qui souhaiteraient se lancer dans l'apprentissage du japonais. Il s'agit d'une feuille de route qui, je l'espère pourra être utile à tout apprenant du japonais ne sachant plus dans quelle direction se tourner.

N'hésitez pas à faire également un tour sur les autres articles de la série 分かる!.

Mise à jour

Apprendre les kana

Si vous souhaitez vraiment vous lancer dans l'apprentissage du japonais, il est indispensable d'apprendre et connaître les kana [1]. Les kana désignent l'ensemble des caractères des syllabaires japonais hiragana et katakana. En effet, les japonais n'utilisent pas les rõmaji (c'est à dire la transcription des kana en caractères latin) pour écrire dans leur propre langue à part éventuellement pour les sigles ou certains mots étrangers. Leur utilisation n'est recommandé que pour les personnes souhaitant simplement apprendre rapidement quelques phrases toutes faites et partir en voyage.

Si vous ne savez pas par où commencer l'apprentissage des kana, je vous recommande chaudement la chaîne Youtube de Julien Fontanier. Il y fait une partie entière et extrêmement soignée dédiée à l'écriture du japonais . Voici le plan de son cours.

Profitez-en aussi pour apprendre à prononcer correctement les différents sons du japonais. Pour cela, je vous recommande de ne surtout pas imiter un locuteur non natif. Vous pouvez utiliser cette vidéo ou encore celle-là. Pour un maximum d'efficacité, écoutez, enregistrez-vous, écoutez et comparez puis recommencez.

Pour en savoir plus sur l'écriture du japonais vous pouvez aussi vous procurer le manuel Kanji & Kana.

Pour réviser/apprendre vos kana, vous pouvez également utiliser le site Real Kana ou l'application Obenkyo (disponible sur Google play). Il existe aussi une série de jeux vidéo « Learn Japanese To Survive! » notamment pour les hiragana et les katakana.

Pour vous perfectionner, je vous recommande fortement les vidéos suivantes : comment tracer les hiragana, hiragana before after et méthode infaillible pour tracer de beaux katakana. L'auteur de ces vidéos est un authentique calligraphe japonais qui enseigne la calligraphie à Tokyo. Les vidéos sont en japonais, donc vous ne comprendrez peut-être pas grand chose pour le moment, mais comme c'est très visuel vous pouvez en tirer des choses maintenant et revenir plus tard si vous le désirez.

Une fois que vous aurez appris à minima à reconnaître les kana, vous pourrez commencer à apprendre la grammaire japonaise et les kanji.

La grammaire japonaise

La grammaire c'est ce qui va vous permettre de communiquer efficacement avec d'autres personnes. Celle du japonais est tellement différente de la grammaire française, anglaise, allemande, espagnole, etc, qu'il est inutile d'essayer de se calquer dessus pour espérer dire quoique ce soit de correct. Pour apprendre la grammaire, plusieurs solutions s'offrent à vous, dont des solutions gratuites parmi lesquelles :

Ce sont les ressources avec lesquelles je suis familier et que je vous recommande sans hésiter. Il en existe bien sûr d'autres… notamment en français, mais souvent ce ne sont que des sites pour apprendre à parler rapidement dans le but de faire un voyage.

Parmi les ressources payantes (des livres pour le coup) que j'ai pu essayer :

D'autres ressources :

Les kanji

La bête noire d'une grande partie des apprenants du japonais.

Premièrement, concernant les lectures, je conseille de ne surtout pas apprendre les lectures de façon isolée (j'ai écrit un article plus détaillé sur cette pensée). À la place, apprenez des mots de vocabulaire. Cela permet d'acquérir naturellement et au fur et à mesure les lectures.

Ensuite, concernant la reconnaissance et l'écriture des caractères. Il y a plusieurs écoles. Je pense que chacune de ces méthodes ont des inconvénients et des avantages. À chacun de voir ce qui marche le mieux pour sois.

La méthode Heising. Il s'agit de partir des composants les plus simples (qu'on appelle les radicaux) pour construire des kanji de plus en plus complexes tout en imaginant des histoires comme moyen mnémotechniques.

De plus chaque kanji est associé à un unique mot clef qui n'est ré-utilisé par aucun autre kanji. Cela permet d'éviter de tomber dans les travers du « trop d'information d'un coup » et de confondre avec un autre kanji (bien que parfois le sens de certains mots clefs soient proches…). L'idée n'est pas de donner le sens exact des kanji, mais seulement un moyen de les dissocier les uns des autres. Les nuances exactes de chaque kanji peuvent être facilement acquises ultérieurement.

Heising recommande de se concentrer sur l'écriture des kanji en ne s'évaluant que sur sa capacité à écrire le caractère à partir du mot clef.

La méthode est détaillée dans le livre d'origine en anglais « Remembering the Kanji » (Heising) ou encore son adaptation française « Les kanji dans la tête » (Yves Maniette). Il est possible d'avoir accès à un extrait du début pour chacune des versions afin d'essayer la méthode. Aux dernières nouvelles (2018/11/04), la dernière édition de « Les kanji dans la tête » est toujours en attente et l'ancienne édition est introuvable neuve (ne l'achetez pas d'occasion, le prix est abérant). Il existe un deck anki pouvant servir de remplaçant gratuit pour le moment.

C'est une méthode qui séduit de plus en plus d'apprenants et dont on parle de plus en plus (Acekid, NihongoShark, Matt, Koohii, KanjiDamage).

Comprendre que la plupart des kanji ne sont en fait qu'un assemblage de symboles plus simples (les radicaux) me semble être le point essentiel.

Certaines personnes préconisent de ne pas apprendre à écrire les kanji, mais seulement d'apprendre à les reconnaître afin de gagner du temps. Selon le but que l'on cherche à atteindre c'est un raisonnement qui peut être tout à fait valide. En effet, on a de plus en plus rarement besoin d'écrire à la main, mais il est toujours possible

Par l'étymologie. On remplace alors les petites histoires que l'on aurait inventé avec la méthode Heising par l'explication étymologique du kanji. Mais pour certains kanji, le caractère ayant évolué au fil des âges, il est parfois difficile de faire le lien entre le caractère moderne et l'explication étymologique.

C'est peut-être la méthode la plus difficile à mettre en œuvre car il est nécessaire de trouver une bonne source étymologique. En général, les bonnes sources sont en japonais ou en chinois. Il existe cependant le manuel The World of Kanji en anglais qui tente d'enseigner les kanji par cette approche.

Suivre un manuel X ou un manuel Y. En général il s'agira d'écrire des lignes de kanji pour tenter de les mémoriser. L'ordre sera souvent différent d'un manuel à l'autre, mais on retrouvera souvent un classement par JLPT. On croise souvent des kanji complexes qui sont en fait des compositions d'autres kanji plus simples mais non abordés au préalable.

Le Kanji & Kana peut être utilisé, mais je ne pense pas qu'il soit efficace en tant que manuel seul. Privilégiez un manuel avec des exercices et du contexte. « Basic Kanji Book » (Chieko Kano, Yuri Shimizu, Hiroko Yabe, Eriko Ishii) me paraît correct à ce titre.

Enfin…

La méthode ad hoc. On croise un nouveau mot, on apprend le sens du mot et les kanji qui le composent. C'est à peu près tout.

Pour les vrais guerriers du japonais. Mais pensez quand même à apprendre les radicaux au fur et à mesure pour vous faciliter la tâche à terme.

Dictionnaires numériques japonais

Il sera rapidement très utile d'utiliser des dictionnaires pour trouver des mots. Voici une petite liste de dictionnaires numériques que vous pouvez utiliser :

La mémorisation espacée

Pour apprendre le japonais (et pas que), il peut être efficace d'utiliser une technique d'apprentissage que l'on appelle la mémorisation espacée. L'idée générale derrière la mémorisation espacée est simple : Il s'agit d'augmenter progressivement le temps entre chaque révision d'un même élément lorsque l'on parvient à s'en souvenir correctement ou le diminuer si l'on ne s'en souvient pas. Ces éléments peuvent se présenter sous la formes de cartes à deux faces : une face contenant une question, une face contenant la réponse associée. Tout repose sur ce que l'on appelle le « spacing effect » (je n'ai pas trouvé le terme français pour cela).

Pour appliquer une technique de mémorisation espacée, vous pouvez bien sûr utiliser de simples feuilles de papier et des enveloppes, mais il existe aussi des logiciels qui vous permettent d'en faire autant sinon plus comme par exemple Anki ou Memrise. Anki vous permet d'être relativement autonome tandis que Memrise nécessitera d'avoir accès à internet ou de payer. Dans les deux cas vous pouvez récupérer des « jeux de cartes » ou des « cours » pré-faits, mais Memrise dispose d'un système communautaire bien plus poussé (par contre, prenez garde aux « cours » officiels, j'ai eu l'occasion de voir deux erreurs rien que pour les kana…).

Je suis davantage un utilisateur d'Anki, mais je me suis récemment mis à Memrise pour profiter de « cours » pré-faits spécifiques. Néanmoins, je préfère utiliser Anki pour créer mes propres cartes (et je vous recommande chaudement de créer vos propres cartes, cela fait déjà parti du processus d'apprentissage). Edit: au bout de quelques semaines, j'ai finalement arrêté d'utiliser Memrise car je tombe trop souvent sur des erreurs même dans les cours officiels. À vous de voir si vous prenez le risque.

Dans la même veine qu'Anki, il existe aussi Mnemosyne.

Aller plus loin

Lorsque vous aurez appris un peu de grammaire et de vocabulaire, vous pourrez commencer à vous intéresser au fait de discuter avec d'autres être humains en japonais, lire des livres, des visual novels, écouter des drama CD, etc. Cette section vous présente des pistes.

Lien Catégories Détails
NHK News Web Easy read listen News en japonais facile, beaucoup de définitions sont données. Il est aussi possible d'écouter l'article et parfois de voir une vidéo.
NHK News Web read listen News en japonais standard pas spécialement facile. Il y a souvent des vidéos.
NHK Radio News listen Diffusions radio de news en japonais clair, plusieurs vitesses : normal (ふつう) et lent (ゆっくり)
Read your level read Liste de livres annotés en terme de difficulté
The Great ChokoChoko library read
List of starter Japanese Media read Une liste de manga, jeux vidéo et de visual novels avec des annotations sur la difficulté pour un débutant
broaden your view: reading VNs in Japanese read Article de blog sur la lectures de visual novels.
JP Reading Experience read Une liste de visual novels classés par difficulté.
The Making read Une super chaîne youtube avec des reportages en japonais plutôt simple. Malheureusement il n'y a pas la voix.
Cafetalk read listen speak write learn Pour faire des leçons par Skype avec des japonais et discuter en japonais avec eux. Il y a des tuteurs très sympa qui font des leçons très cool ! Je recommande de déjà savoir parler japonais un minimum en s'entraînant par exemple sur lang-8 sauf si vous souhaitez prendre des leçons avec un japonais qui parle anglais et qui peut vous aider à un niveau débutant.
Italki read listen speak write learn Pour faire des leçons avec des japonais et discuter en japonais avec eux. Il est possible de poser des questions, de publier des petits textes, etc. Également pratique pour trouver des correspondants.
e! kore read listen speak write learn Un annuaire de ressources sur le japonais
Japanese In The Wild sur reddit. read Souvent des photographies de panneaux dans les rues du japon. Pour apprendre du vocabulaire utile dans la vie de tous les jours.
ChatPad write Discuter avec des japonais anonymement et aléatoirement
Lang-8 write learn Vous pouvez vous faire corriger vos textes en échange de corriger le texte des autres. Je me suis fait plusieurs amis japonais sur ce site
HelloTalk write speak learn Application smartphone. Vous pouvez vous faire corriger vos textes en échange de corriger le texte des autres. Il est aussi possible de discuter avec des apprenants de votre langue et de faire des appels vocaux. Attention cependant à la drague abusive de certaines personnes.
JCast read News et blogs en japonais
Le défi d'Erin read listen learn Très bien pour l'écoute et valider ses acquis. Chaque section possède une vidéo live avec le script en dessous, une version manga et une séries de questions pour valider la compréhension. Il y a aussi des petits reportages sur le Japon.
NHK Easy Japanese read listen learn Un programme d'apprentissage du japonais par NHK. De courtes leçons avec du contenu audio et écrit. Il y a aussi des points de grammaire. Très basique.
百合スレまとめメモ read Un wiki qui recense des threads très connus de forums japonais. Bien pour découvrir le japonais parlé sur les forums. Un thread très populaire est ハスキー&メドレー.
小説家になろう read Un site où tout le monde peut publier sa nouvelle. Certaines nouvelles se font parfois réellement publiées par la suite comme par exemple 異世界のんびり農家. Les valeurs sûres sont données par le top 10 sur la gauche du site.
La chaîne youtube de Tohgu Takumi listen learn Un authentique professeur de calligraphie qui fait d'excellentes vidéos sur le sujet en japonais. Très bon pour l'écoute et pour la calligraphie ! C'est également intéressant pour l'étude des kanji.

J'éditerai par la suite pour mettre à jour ou ajouter de nouvelles ressources.

Notes

[1] Vous aurez remarqué que je n'accorde jamais les mots issus de la langue japonaise. En effet, on ne les accorde pas.